Choisir son logiciel de caisse

logiciel de caisse

Gestion des stocks, encaissement, suivi client, autant d’opérations qui font partie du quotidien des commerçants et des petites entreprises. Actuellement, la réalisation de ces opérations est possible grâce à des outils comme le logiciel de caisse. Cet outil gère efficacement et rapidement les diverses opérations de votre commerce. Les éléments suivants peuvent vous aider à trouver le logiciel qui correspond à vos besoins.

Un logiciel facile à utiliser

La manipulation d’un logiciel de caisse n’est pas toujours évidente. De ce fait, il est important de choisir un logiciel facile à utiliser. Cela vous dispense des formations pour vous et votre équipe. Ainsi, vous devez privilégier les logiciels qui ont des fonctions simples. Il doit augmenter le temps de réactivité de votre personnel et ne pas être un problème pour eux. De plus, la facilité d’utilisation réduit les risques de fausses manipulations.

Vous trouverez facilement des logiciels dotés d’une interface simplifiée et intuitive. Dans la majorité des cas, une caisse enregistreuse tactile est déjà dotée d’un logiciel. Si celui-ci ne vous convient pas, vous pouvez vous rapprocher d’un éditeur de logiciel.

Un logiciel qui répond à vos besoins

Actuellement, les éditeurs proposent des fonctionnalités avancées dans leurs produits. Pourtant, votre activité ne nécessite pas forcément l’utilisation de ces options. Ainsi, concentrez-vous sur les fonctions de base dans un premier temps. Ce sont, entre autres :

– La saisie des ventes et le calcul du montant à payer ;

– L’impression du ticket de caisse ;

– L’intégration des retours et des éventuels échanges.

Par ailleurs, votre caisse enregistreuse tactile peut assurer d’autres tâches administratives pour vous. Avec un tel outil, vous pouvez faire l’impasse sur un besoin en main-d’œuvre. En effet, un logiciel de caisse peut remplir d’autres fonctions comme :

– La gestion des stocks ;

– La gestion du suivi client ;

– La génération et la lecture des codes-barres ;

– Le reporting du chiffre d’affaires ;

– La saisie des opérations fiscales et comptables.

Un logiciel de caisse qui respecte les normes

Depuis 2018, l’usage d’une caisse enregistreuse tactile est régi par des normes. L’objectif de ces règlements est de réduire les risques de fraudes. À titre d’exemple, un commerçant assujetti à la TVA doit utiliser une caisse certifiée NF525. L’utilisation de ce logiciel doit aussi répondre aux règlements du RGPD sur la sécurité des informations des fournisseurs et des clients. Les données récoltées et traitées par le logiciel doivent être conservées de manière sécurisée. Lors de l’achat de votre outil, l’éditeur vous livre une attestation de conformité.

Afin d’acheter un logiciel sécurisé, il est important de vous assurer de la réputation de l’éditeur. Si ce dernier provient du même pays que vous, vous avez au moins la garantie qu’il effectue des mises à jour régulières en fonction des règlementations en vigueur. Pour vous assurer de sa réputation, vous pouvez également consulter la liste des entreprises qui utilisent déjà son logiciel.